Repères chronologiques pour l’histoire du Psautier médiéval

Repères chronologiques

389/391 c. : Jérôme traduit le Psautier sur le grec  => Psalterium iuxta Septuaginta vel Psalterium gallicanum

392 : Jérôme traduit le Psautier sur l’hébreu => Psalterium iuxta Hebreos

392-418 : Augustin rédige les Enarrationes in Psalmos

530 : Benoît de Nursie rédige sa Règle

550-580 : Cassiodore, Expositio psalmorum (rapprochement entre Rome et les peuples germaniques)

589 : Concile de Tolède III, can. 22 : les psaumes doivent remplacer les chants funèbres populaires

596 : Grégoire le Grand  (+604) envoie des moines romains en Grande-Bretagne (Augustin de Canterbury).

840 : Agobard de Lyon Agobard (†840), De divina psalmodia (PL., 104, c. 325-330) réforme de l’antiphonaire

IXe siècle 2/2  : adoption de la liturgie romaine en « Gaule » et gallicanisation du Psautier romain

1073-1085 :  pontificat de Grégoire VII et réforme ecclésiastique du XIe siècle

1119 : Parva glosatura ; mort d’Anselme de Laon

1140 c. : Media glosatura in Ps-Paul de Gilbert de la Porrée / de Poitiers (+1142)

1160 : mort de Pierre Lombard et diffusion de la Magna glosatura in Ps-Paul

1230 c. : Bibles de poche et standardisation de la Bible parisienne

1236 c. : Postilles d’Hugues de St-Cher sur les Psaumes

1272-1273 : Naples : Thomas d’Aquin, Postille sur les Psaumes

1280-1298 ? : Florence-Montpellier : Pierre de Jean Olivi Postilles sur les Psaumes

1319 : Postilles littérales de Nicolas de Lyre sur les Psaumes

1479 : Sixte IV donne la première approbation du Rosaire (chapelet) : psalmodie de substitution pour les laïcs


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.