Liens utiles

Sur les éditions de la Bible ouvrir ce lien => La Bible latine et les versions anciennes de la Bible

Pour identifier une citation biblique dans

  • l’édition critique de la vulgate (texte hiéronymien reconstitué)

Biblia sacra vulgata ; version Weber-Gryson Stuttgart 1994 etc.)  (Das Wissenschaftliche Bibleportal der Deutschen Bibelgesellschaft): Texte de la Vulgate hiéronymienne du 5e siècle reconstitué. ATTENTION : le psautier hexaplaire n’est pas indexé.

  • la bible mediévale (12e-15e s.) :

Gloss-e.irht.cnrs.fr : utiliser la « recherche avancée » (texte de l’édition de 1481 avec une sélection de variantes en apparat)

  • la vulgate sixto-clementine (époque moderne) :

Vulsearch (Vulgate Sixto-Clémentine, avec Psautier hexaplaire et une partie des textes deutérocanoniques seulement ; version Colunga Turrado, Madrid, 1946). Plus complet en ce qui concerne la Vulgate que Bible server ; plus rapide de consultation mais moins performant: la ponctuation interrompt la chaîne de caractères recherchés.

!! Remplacer les diphtongues par un point : « .dificabitur » = aedificabitur

  • les versions non latines

Bible server : pour toute recherche dans toutes les versions non latine de la Bible (hébreu, Septante, langues vernaculaires). La Vulgate Sixto Clémentine [version Colunga Turrado, Madrid, 1946 y est amputée des livres et passages deutérocanoniques notamment du Siracide ( ? consultation du 11.8.2017)], Attention les graphies des noms propres ont été normalisées et modernisées.

!! La recherche ne tient pas compte de la ponctuation.

!! Remplacer les diphtongues par une astérisque : « *dificabitur » = aedificabitur

  • Pour une recherche lemmatisée « à l’ancienne » :
  1. P. Dutripon, Vulgatae editionis bibliorum sacrorum concordantiae, Bar-le-Duc, 2e éd., 1868.

Ces concordances de la Vulgate sixto-clémentine, sur le modèle des concordances bibliques du 13e siècle, permettent de visualiser l’intégralité des usages d’un mot biblique, accompagné de son contexte immédiat.
Une entrée par lemme. Les références à chaque lemme sont classées selon l’ordre des livres bibliques et non selon celui des formes latines.
La version PDF téléchargée est interrogeable par mot (attention : nombreuses erreurs de transcription). Possibilité de consulter en format texte.

  • Pour un travail scientifique citer les textes d’après les versions ci-dessous : )

Vetus latina

  • org : ressources bibliographiques et liens vers de nombreux manuscrits en ligne

Sir. 1-19 (VL 11/2)

Sir. 20-24 (VL 11/2)

Tradition manuscrite de la Bible latine

  • Forme e modelli della tradizione manoscritta della Bibbia, dir. Paolo Cherubini, Città del Vaticano, 2005. [Principaux sujets traités : manuscrits grecs, transmission insulaire de la Bible, la bible wisigothique, le Psautier et les évangiles au Haut-Moyen-Âge, la Bible en Italie, Byzance, les Bibles atlantes, la Bible victorine et la Glose, la Bible de l’Université, les Bibles imagées, Bible et bibliothèques humanistes.]
  • Fischer (Bonifaz), Lateinische Bibelhandschriften im frühen Mittelalter, Freiburg, 1985 (Aus der Geschichte der lateinischen Bibel, 11).

Versions latines (histoire des) :

[La lecture d’orientation scientifique la mieux informée pour l’histoire littéraire de la Vulgate.]

Erudition biblique

Très utile, notamment, pour identifier et situer les lieux et les personnes de la Bible .

Préfaces de la Bible latine

Site d’orientation assez riche sur la Bible patristique avec textes latins et grecs des préfaces marcionites de la Bible, repris dans les bibles parisiennes et certains manuscrits de la Glose. L’organisation du site et le référencement des apparats critiques ne sont pas toujours évidents à comprendre.

Bible et prédication

Bible et théâtre

L’exégèse médiévale de la Bible : titres et liens utiles

Exégèse médiévale (auteurs et répertoires)

Friedrich Stegmüller, 11 vol., Madrid 1940-1980: t. 1 (1950) : livres bibliques, apocryphes, prologues, etc.  ; t. 2-3 (1950), 4-5 (1951-1954) : Commentaria classés par nom d’auteur ; t. 6-7 (1958-1961) : Commentaria anonyma ; t. 8-9 (1976-1977) : Suppléments, Glose ordinaire ; t. 10-11 (1979-1980) : Index des incipit.

[la version électronique permet des recherches par auteur, titre, ordre religieux, numéro du répertoire, incipit, explicit, lieu de conservation, date, provenance ancienne (distinguées de olim). Le contenu semble n’avoir encore été que peu mis à jour. Totalement insuffisant pour la Glose de Laon]

  • Le Long (Jacobus), Bibliotheca sacra seu syllabus omnium ferme Sacræ Scripturæ editionum ac versionum secundum seriem linguarum quibus vulgatæ sunt, 2 vol., Paris, André Pralard, 1709.
  • Le Long (Jacobus), Bibliotheca sacra in binos syllabos distincta, 2 vol., 3e éd. augmentée, Paris, Antoine Urbain Coustelier, 1723.

Exégèse médiévale (histoire)

  • Smalley (Beryl), The Study of the Bible in the Middle Ages, 3 éditions : Oxford, 1952, Notre Dame (Indiana) 1964, 1983.

Exégèse médiévale (herméneutique et histoire)

  • Dahan (Gilbert), L’exégèse chrétienne de la Bible en Occident médiéval (xiie-xive siècles), Paris, 1999 (Patrimoines. Christianisme). [Pour plus de références à cet auteur qui a porté l’exégèse médiévale au rang de science historique, voir sa bibliographie en ligne]

Exégèse médiévale (réceptions)

  • Ursula Vones-Liebstein, « Die Rolle der Bibel im Leben von Regularkanonikerabteien Saint-Ruf und Saint-Victor in Paris – ein Vergleich », in Bibel und Exegese in der Abtei Saint-Victor zu Paris. Form und Funktion eines Grundtextes im europäischen Rahmen, éd. Rainer Berndt, Münster, 200#, p. 167-192 [lectures liturgiques, au réfectoire et au cloître].Nicolas de Lyre :

Exégèse médiévale (réception à la période moderne)

  • Ferrer-Mantero 2006.

Nicholas of Lyra:

Droit canonique

[bibliothèque virtuelle d’éditions anciennes des œuvres de canonistes, parfois en pdf, parfois enrichies de métadonnées]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *